La pelade est une affection fréquente chez l’enfant, pouvant avoir un retentissement important sur la qualité de vie. 

La pelade est une affection fréquente de l’enfant. Le diagnostic clinique est habituellement aisé. 
Il s’agit d’une pathologie auto-immune, dont l’étiopathogénie demeure imparfaitement connue. Les facteurs génétiques et environnementaux ont un rôle important. Le rôle du stress, en tant que facteur déclenchant ou modulant la sévérité ou l’évolution, reste controversé.
La pelade peut atteindre toutes les ethnies, survenir à tout âge, et ce avec une distribution égale entre les deux sexes. Les formes pédiatriques représenteraient 20 % des cas de pelade .
L’Histoire naturelle est caractérisée par une extrême variabilité. Chez l’enfant, il existerait une tendance à l’aggravation avec le temps, même si la présentation initiale est peu sévère. Les facteurs associés à un moins bon pronostic sont les suivants : atteinte étendue, atteinte ophiasique, pelade ancienne, histoire familiale, autres maladies auto-immunes, âge de début précoce.

Les corticoïdes topiques sont utilisés largement pour traiter la pelade et sont considérés comme le traitement de choix des pelades limitées de l’enfant. 

 
Make a Free Website with Yola.